dim. Juin 26th, 2022

Pour de nombreuses femmes, le maquillage permanent des sourcils est la seule méthode permettant de s’assurer qu’elles seront toujours à leur avantage. Les méthodes de maquillage permanent telles que le microblading et le microshading vous permettent de vous réveiller avec des sourcils parfaitement dessinés chaque jour. Savez-vous ce qu’est le « maquillage permanent » ? Comment décide-t-on de la forme de ses sourcils, et comment procède-t-on ? Dans quel endroit peut-on le faire ?

Le microblading et le tatouage permanent des sourcils sont-ils vraiment si différents ?

Le microblading est une procédure dans laquelle des pigments sont injectés dans la peau à l’aide d’une aiguille minuscule. Si vous vous êtes fait épiler pendant des années, vous pouvez remarquer que vos sourcils se sont amincis et sont devenus clairsemés. Le maquillage permanent peut les redessiner et les épaissir. Le microblading fonctionne bien pour les sourcils clairsemés. Sans qu’il soit nécessaire de se maquiller tous les jours, nous redessinons une ligne mal définie et remplissons les vides », explique Florence Temim. Une fois la cinquantaine passée, vos paupières sembleront moins gonflées et fatiguées si vous avez une ligne de sourcils plus droite. Le fait de relever les sourcils peut faire paraître les yeux plus grands et plus allongés chez une jeune femme.

Quels sont les facteurs à prendre en compte avant de choisir une forme de sourcils ?

Le sourcil né doit être estompé avec un dégradé afin de paraître naturel et agréable. Il est important d’éviter d’esquisser les sourcils dans une forme carrée non naturelle, ou de les rapprocher trop l’un de l’autre », explique Maud Ravier dans son livre « How to Draw Eyebrows ». Gardez également un œil sur l’ultra-sophistiqué, qui est maintenant à la mode. Attention aussi à la couleur que vous choisissez ! Florence Temim ajoute : « plus on vieillit, plus on choisit une couleur qui se rapproche de nos cheveux à la racine.

Qui propose un maquillage semi-permanent ou permanent des sourcils aux femmes de la baie de San Francisco et d’ailleurs ?

Si elles sont correctement formées, les personnes les plus aptes à pratiquer la dermopigmentation sur les sourcils sont les esthéticiennes. La législation, étonnamment, ne nécessite pas de licence d’esthéticienne pour effectuer cette procédure. Avec une inscription administrative, il faut informer le préfet du département de son activité dans le cadre du programme de formation à l’hygiène et à la salubrité du département (port d’un couvre-chef, désinfection des mains, utilisation de gants jetables, surfaces et matériel stériles, désinfection de la zone à maquiller, matériel jetable à usage unique). Renseignez-vous auprès de votre école.

Comment une esthéticienne réalise-t-elle le maquillage permanent des sourcils ?

La première étape consiste à programmer une consultation payante avec une esthéticienne pour discuter de vos objectifs esthétiques. À cette occasion, l’esthéticienne appliquera le maquillage permanent sur les sourcils.

Avec un dermographe, comment fabrique-t-on le maquillage permanent des sourcils ?

À l’aide d’un stylet jetable muni d’une seule aiguille, le dermographe peut être utilisé pour créer une ligne précise de maquillage permanent des sourcils dans les couches supérieures de la peau.

De petites lignes sont tracées par l’esthéticienne pour combler les vides et redessiner la ligne des cheveux, créant ainsi un aspect semblable à celui des cheveux. Un effet d’ombrage est créé à l’aide d’une séquence de micropoints afin de mettre l’accent sur les yeux en utilisant le micro ombrage. Les deux méthodes sont souvent utilisées.

Le maquillage permanent est-il un processus difficile ? Non. Comme les sutures sont très petites et très fines, il n’y a pas ou peu d’inconfort ou d’effets indésirables.

Que ressentiriez-vous si le maquillage permanent des sourcils échouait ?

Cela peut conduire à un sourcil d’apparence bifide, explique le Dr Marie Jourdan. « Je vois des sourcils trop larges, avec des têtes rapprochées ou dont le dessin ne correspond pas du tout à la ligne naturelle des cheveux. » Dans cette situation, la couleur peut être effacée par des traitements au laser, mais la technique est coûteuse (150 € par séance) et prend du temps (au moins 3 séances).

Même avec tous les produits chimiques utilisés pour stabiliser les encres, les échecs dus au changement de couleur sont toujours fréquents, selon le dermatologue. Il est impossible d’arrêter l’évolution chimique des molécules colorées après leur introduction dans le corps. Selon Maud Ravier, « on peut recouvrir l’orange d’une nouvelle application de couleurs organiques ».

By Emna