jeu. Oct 6th, 2022

En France, le lait fait partie des aliments les plus consommés par la population. Un récent sondage révèle que les Français sont les plus grands consommateurs de ce produit en Europe. Face à cela, l’administration a durci les réglementations autour du lait afin de garantir sa qualité supérieure. Pour les producteurs, c’est alors un défi de proposer des produits laitiers exempts de toute bactérie. Pour être certain de disposer de lait de qualité, il existe quelques règles efficaces à prendre en compte. Découvrez celles-ci dans la suite de ce billet.

Maîtriser la santé des vaches

La qualité du lait est principalement conditionnée par la bonne santé de vos troupeaux. En effet, une vache en pleine forme vous donnera du lait en quantité, mais aussi riche en vitamines et minéraux. Pour garantir ce rendement, il vous faudra prévenir la survenue des infections comme les mammites et les cellules. Ceci vous permettra principalement d’atteindre rapidement votre volume journalier de lait. De plus, vous aurez moins recours aux antibiotiques, ce qui améliorera la santé de vos mammifères et vous permettra de réaliser des économies.

Pour un suivi rigoureux, pensez à tenir un registre dans lequel vous inscrivez tous les soins apportés à vos troupeaux. Faites-vous également assisté par des vétérinaires qui examineront régulièrement vos vaches.

Surveiller minutieusement la traite du lait

La traite du lait fait partie des étapes les plus délicates dans la préparation des produits laitiers. Elle peut être réalisée matin et soir au cours des 365 jours de l’année. Pour garantir la qualité du lait, il est recommandé de laver et de désinfecter soigneusement les locaux, les matériels ainsi que les ustensiles à chaque traite. Cette action permettra d’éliminer plus de 95 % des microbes et bactéries. Ensuite, une fois tiré, le lait doit être directement conservé dans des cuves de stockage où il sera réfrigéré à 4 °C environ. Sachez que le froid a la capacité de réduire le développement des micro-organismes comme les bactéries, les microalgues et les champignons. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de conserver le lait de façon continue dans un espace froid jusqu’à sa consommation.

Faire des analyses régulièrement

En tant que producteur, il vous est indispensable de suivre régulièrement la composition de vos produits laitiers. Le but : s’assurer de la qualité, réagir promptement quand ce dernier fait défaut, développer votre entreprise, mais aussi répondre efficacement aux besoins du marché. Et pour contrôler la qualité du lait, vous devez avoir recours à des laboratoires interprofessionnels certifiés par l’État. Les résultats fournis par ceux-ci peuvent être accessibles en ligne, notamment sur infolabo. Ce dernier est un logiciel qui offre aux producteurs la possibilité de consulter en temps réel leurs derniers résultats d’analyses d’échantillons réalisés par des professionnels.

Former son personnel

Il n’est un secret pour personne que les collaborateurs jouent un rôle prépondérant dans la qualité du lait produit. Pour cette raison, les experts recommandent que ceux-ci participent régulièrement à des formations. Ceci leur permettra d’anticiper les avancées technologiques, mais surtout d’avoir une meilleure appréhension de leurs responsabilités dans le cadre de la recherche qualité des produits laitiers. De ce fait, vos employés gagneront en savoir-faire, ce qui aidera votre structure à rester compétitive sur le marché.

Recourir à un consultant ou un spécialiste en qualité du lait

Le consultant ou le spécialiste en qualité du lait est un expert qui vous offrira des conseils pour améliorer la qualité de vos produits. Ce professionnel analysera votre système de production laitière et relèvera les faiblesses ainsi que les dysfonctionnements. Il apportera ensuite des solutions notables et pertinentes. Par ailleurs, le fait d’avoir recours à un spécialiste en qualité du lait permet de gagner en crédibilité à l’égard des acteurs intervenant dans la transformation du lait.

By Emna