mar. Oct 26th, 2021

La chirurgie contre obésité se généralise dans nos jours, et la tendance devrait encore se renforcer. Les suites opératoires d’une intervention de l’obésité sont souvent délicates et l’intervention nécessite d’être suivi par des consignes médicales à suivre. Le corps doit s’adapter à de nouveaux besoins. Aussi au niveau de l’esprit, il doit s’habituer à une nouvelle image de soi.

La chirurgie de l’estomac connaît une grande évolution les dernières années. Pour un meilleur résultat, les techniques, recommandations et contrôles ont évolué et ont aidé de limiter les complications.

La chirurgie bariatrique : C’est quoi ?

La chirurgie bariatrique est une intervention chirurgicale effectuée dans les cas d’obésité sévère, dite morbide. Il s’agit d’une intervention pour les obèses dont la vie est difficile et pour lesquels tous les traitements n’ont pas marché. C’est un ensemble de techniques adoptées selon le cas, afin d’aboutir à un résultat final satisfaisant pour le patient.

Qui peut bénéficier d’une chirurgie de l’obésité ?

Pour être un bon candidat, il faut avoir un IMC de plus de 40, ou même de plus de 35 en cas de comorbidités, et être âgé de 18 à 65 ans. Ce sont les principaux critères dont on approuve l’admission à la chirurgie bariatrique. A noter aussi, le patient ne doit souffrir d’une insuffisance cardiaque importante, ne pas avoir de maladie du tube digestif, ou être dépendant de l’alcool ou autres substances.

Se préparer à une chirurgie bariatrique

La préparation est une étape primordiale et importante dans le processus d’une intervention de l’obésité et participe à offrir de meilleurs résultats. Il faut impérativement préparer les patients pendant au moins 6 moins. Une préparation identique qu’elle que soit la technique mise en place (soit pour anneau, sleeve et Bypass) qui comporte une nouvelle diététique, de téléconsultation avec un diététicien, la mise en place d’une activité physique adaptée, une prise en charge psychologique à la demande du patient.

Il faut toujours savoir que ce type d’interventions fait perdre du poids, mais le plus important est la préparation et le suivi qui vont faciliter d’arriver au poids de rêves. Si la préparation n’est pas optimale, on augmente le risque de reflux, de reprise de poids et de retourner au point de départ.

Les techniques proposées

Les techniques connues de la chirurgie de l’obésité sont la sleeve gastrectomie, le By-pass et l’anneau gastrique.

Le plus souvent, une Sleeve

Elle s’agit d’enlever environ les deux-tiers de l’estomac, plus précisément la partie contenant les cellules qui sécrètent des hormones digestives. Elle donne de bons résultats, permet d’éliminer plus que la moitié de l’excès de poids mais peut causer des reflux pathologiques qui doivent être suivis par des réintervention dans certains cas.

La technique du Bypass gastrique

Intervention très pratiquée depuis une cinquantaine d’années. C’est une méthode qui est dite restrictive car elle assure à la fois la diminution de la quantité d’aliments ingérés en réduisant la poche de l’estomac. Elle élimine une grande partie de l’excès de poids jusqu’à 75 % et la nécessité des réinterventions sont moins fréquentes à long terme dans la majorité des cas.

L’anneau gastrique

Une technique effectuée sous la partie supérieure de l’estomac et vise à former une petite poche, elle réduit les apports alimentaires. C’est la seule technique ajustable grâce à un boîtier sous-cutané, qui a beaucoup séduit les patients jusqu’au début des années 2000. Il représente aujourd’hui moins de 10 % des interventions suite à l’évolution des techniques des interventions esthétique et l’invention de nouvelles méthodes.

Complications d’une intervention bariatrique

Une intervention de chirurgie bariatrique comme l’anneau gastrique, le bypass, ou la sleeve peut causer des complications qui apparaissent généralement après une moyenne période (dans les mois qui suivent l’intervention) mais qui peuvent également apparaître après une langue période (au cours des années suivantes).

Certaines complications comme par exemple une embolie gazeuse ou un accident de trocart peuvent survenir quel que soit le type d’intervention. D’autres complications comme des carences vitaminiques surviennent fréquemment. Les autres complications dépendent du type d’intervention réalisée.

By Emna