lun. Mar 1st, 2021

La géographie même du Japon la rend favorable à la pratique du ski. En peu de temps, ses domaines se sont fait connaître de par le monde. Les conditions climatiques hivernales y permettent la tenue de plusieurs disciplines. Voici quelques généralités à savoir avant de s’y envoler. Le choc culturel perdure même dans les températures les plus froides.

Les habitudes qui diffèrent de celles des autres stations au Japon

Il y a peu ou pas de pistes damées dans ce pays. Les hivers japonais se révèlent très rigoureux, avec une neige très abondante. La température varie entre -5 °C à +8 °C. La poudreuse n’est donc jamais tassée. Par ailleurs, l’ensoleillement se veut très faible. Pas de risques de brulures, mais aussi inexistence de terrasse. La nourriture est principalement réconfortante et revigorante. Les stations en elles-mêmes sont d’une taille moins importante qu’ailleurs. De ce fait, la cohésion et la convivialité s’y pratiquent facilement. Dans ces établissements, les touristes peuvent voir la totalité des matériels nécessaires à la location. Cependant, la petite taille des Asiatiques risque d’incommoder les Européens. Le meilleur conseil est celui-ci : ne jamais refuser une séance dans un Onsen. Pour faire simple, il s’agit de se baigner dans une source d’eau chaude. Les muscles sollicités durant la pratique du ski se relâchent complètement. Ces bains ne sont, pour information, jamais mixtes.

Les équipements à prévoir avant de partir skier

Au Japon, il y a tellement de neige que même les arbres se retrouvent ensevelis. Ainsi, le matériel adapté à une séance de ski ou de snowboard pour le Japon se corse un peu. Cependant, comme dans les autres pays, on peut louer les équipements dans les stations de ski. Évidemment, les vêtements chauds demeurent obligatoires. Mais en plus, ils doivent être étanches et de préférence de couleurs vives. Certains jours, la neige ne s’arrête pas. Du coup, les risques d’accidents ne sont pas moindres. En effet, ces précautions évitent de se mouiller et aident à se faire repérer en cas de chute dans la poudreuse. La partie du visage non plus ne doit pas être exposée. Les lunettes de soleil ne protègent pas aussi efficacement que les masques de ski ou de snowboard. D’autres indispensables lors d’un circuit au japon pour ce sport sont les visières. Celles neutres conviennent mieux. L’absence d’ensoleillement peut rendre les pistes sombres. Des visières protègent les yeux sans les cacher comme le feraient des lunettes. En résumé, vous aurez donc besoin de vêtements chauds et colorés de préférence. Les protections du type casques, visières ou masques, chaussures de ski adaptés sont aussi de mise.

Les stations les plus réputées pour profiter de la neige au Japon

Le Japon compte pas moins de 500 stations réparties dans tout le pays du nord au sud. Chaque station à sa particularité et certaines sont même ouvertes la nuit. La plus fameuse des stations est celle de Niseiko, sur l’île japonaise de Hokkaido. L’île propose un nombre intéressant de stations variées. Certaines privilégient les expérimentés et d’autres se consacrent aux débutants. Certains domaines s’ouvrent plus aux familles. Ceux-ci ne se limitent pas au ski et au snowboard. Ils ont aussi des balades en chien de traîneau dans leur programme. De même pour Rusutsu. Là-bas les enfants s’amuseront avec la neige, munis de raquette aux pieds ou juchés sur une motoneige. Plus près de Tokyo se situent les stations de Kusastu Kokusai et d’Oze-Iwakura. Ces dernières restent les plus facilement accessibles lors d’un circuit au japon par leur proximité avec la capitale. Pour un séjour plus intimiste, les touristes peuvent se rendre à Chugoku. Faire du ski de nuit se révèle être une expérience autrement inoubliable. Les sportifs internationaux aiment aussi aller dans le domaine de Niseko United.

By Gaetan