mar. Mai 11th, 2021

Les avantages obtenus avec la chirurgie de liposuccion sont considérables, mais il est indispensable de respecter quelques règles simples afin de les valoriser et de les optimiser, et surtout de pouvoir les maintenir stables dans le temps.

Parmi les différentes interventions de Médecine et Chirurgie pour le remodelage corporel , la liposuccion est celle qui, en général, permet une récupération postopératoire plus rapide et la reprise des activités normales dans un temps assez court. Grâce à la technique tumescente actuelle et à l’utilisation de canules fines, en effet, l’intervention présente aujourd’hui une marge de sécurité très élevée et implique des effets secondaires ou des complications rares, le plus souvent temporaires. Il est cependant très important de suivre un protocole de traitement précis après la chirurgie, à la fois pour raccourcir le temps de guérison et pour obtenir les meilleurs résultats esthétiques.

Effets postopératoires courants de la liposuccion

Dans les premières heures suivant la chirurgie, il est normal de voir le liquide s’écouler des points où les canules ont été insérées. C’est simplement le liquide qui a été inséré dans la zone à traiter avant l’aspiration, afin de rendre l’élimination du tissu adipeux plus délicate et sûre.

Dans le même temps, de légères ecchymoses se formeront et la zone traitée apparaîtra enflée et tendue. Cette phase de réaction aiguë dure au maximum 1 semaine, après quoi elle a tendance à diminuer, révélant immédiatement l’effet positif du traitement sur le profil corporel.

Conseils et soins pour la liposuccion postopératoire

 

 

Dans les premiers jours, lorsqu’il reste des sutures ou des stéri-bandelettes pour recouvrir les petites incisions, vous n’avez rien d’autre à faire que de bouger, de marcher sans vous fatiguer et de faire des mouvements légers et délicats pour favoriser la circulation et le drainage des liquides.

A cet effet, une gaine de compression spéciale est déjà portée depuis la salle d’opération, ce qui est essentiel pour contenir l’œdème et maintenir l’adhérence des tissus.

Après quelques jours, en retirant la gaine pendant une courte période, vous pouvez prendre une douche tiède, en procédant avec une extrême délicatesse sur les zones encore sensibles, mais il faut absolument éviter l’immersion dans l’eau, la baignoire, le bain à remous ou la mer, ainsi que le exposition à la chaleur excessive d’un sauna, d’un hammam ou d’une piscine.

Les incisions, aussi minimes soient-elles, doivent en effet être maintenues au sec et soigneusement contrôlées, pour détecter le moindre signe d’irritation. En présence de rougeurs ou d’augmentation de l’enflure ou de signes d’infection possible, il est nécessaire d’en informer immédiatement le médecin, qui vous prescrira les médicaments appropriés pour résoudre rapidement le problème, afin que les plaies guérissent de la meilleure façon et deviennent complètement invisibles.

Comment gérer les tracas postopératoires

Dans les premiers jours, il est possible de ressentir une gêne ou une douleur dans les zones où la graisse a été aspirée. Le manchon de compression permet de le contrôler, mais, si nécessaire, vous pouvez demander conseil à votre médecin sur les médicaments les plus adaptés pour le soulager. Il est important, en effet, de toujours et uniquement suivre les recommandations de votre spécialiste et, par exemple, de ne pas prendre d’aspirine ou d’autres anti-inflammatoires avec des principes actifs similaires pendant au moins quelques semaines car ces médicaments pourraient augmenter le drainage vers l’extérieur des fluides et des ecchymoses.

Conseils et soins pour un meilleur résultat

Normalement, le chirurgien prend toutes les précautions nécessaires pour éviter que la peau ne paraisse détendue après la chirurgie, en utilisant, par exemple, une aspiration superficielle pour aider à augmenter le tonus des tissus. De plus, le chirurgien vérifie la symétrie et l’harmonie des résultats pendant l’opération, évitant ainsi la formation d’irrégularités et de creux. L’utilisation de la ceinture de compression, qui n’est pas gênante et permet de porter les vêtements habituels, sert à consolider ces résultats, et est donc recommandée pour les 3/4 premières semaines.

Après les premiers jours, il est très conseillé de subir une cure de massages de drainage lymphatique, pour favoriser la réabsorption des gonflements, accélérer et favoriser une cicatrisation optimale.

Les premières semaines de convalescence sont cruciales, en effet dans cette période l’œdème s’atténue progressivement, et il est important d’affiner et de consolider le résultat, afin de pouvoir observer le résultat esthétique optimal qui était souhaité 5/6 mois plus tard.

Le remodelage corporel qui a été réalisé avec un grand engagement doit être la meilleure incitation à l’adoption d’habitudes plus saines, au contrôle de l’alimentation, à la réduction du tabagisme et de l’alcool, en gardant toujours à l’esprit que l’exercice physique et le maintien conséquent d’un poids stable vous permettra de maintenir le plus longtemps possible les bénéfices de la liposuccion.

 

By jean007