sam. Sep 18th, 2021

Si vous rêvez de voyages dans des pays lointains et que vous avez un jardin, vous pouvez créer un décor exotique totalement dépaysant et vous évader sans subir un décalage horaire. Et si en plus vous n’avez pas le temps ni la main verte, alors la culture des plantes grasses vous conviendra parfaitement. Les plantes grasses conviennent à tous les jardiniers. Ces végétaux d’aspect étrange sont de culture simple. Mais il est important de connaître les bases pour ne pas commettre d’erreur. Cet article va vous donner quelques informations essentielles pour obtenir de bons résultats et ne pas perdre les plantes grasses que vous allez planter dans votre jardin. Bonne lecture.

Qu’est ce qu’une plante grasse ?

Une plante grasse est aussi nommé une plante succulente. On pourrait penser quelle contient de l’huile ou de la graisse, mais en fait elle est gorgée d’eau. Son tronc, ses feuilles et parfois même ses racines contiennent des tissus dont les cellules ont pour fonction de contenir le plus d’eau possible. Ces réserves aqueuses permettent aux plantes grasses de survivre plusieurs mois sans recevoir une seule goutte d’eau du ciel ! Une véritable performance, alors que de nombreuses plantes exotiques meurent de soif si l’on oublie de les arroser pendant quelques jours.

Les plantes grasses ont une apparence particulière qui en font de beaux spécimens à collectionner. Il en existe de toutes les tailles et de toutes les formes. Certaines ne mesurent que quelques centimètres de hauteur. Alors que d’autres sont grandes comme des arbres. On retrouve aussi des plantes grasses qui grimpe comme des lianes. Et d’autres qui vivent accrochées aux branches des arbres à la manière des orchidées tropicales. Il existe des plantes grasses pour tous les goûts et pour tous les usages.

Les Echinocereus sont rustiques et aptes à vivre à l’extérieur toute l’année. Source Pixabay.

Les plantes grasses les plus connues sont les cactus. Tous les cactus sont originaires du continent américain. On en retrouve depuis le sud du Canada jusqu’à l’extrémité sud de l’Amérique latine. Les cactées comptent plusieurs milliers d’espèces, dont plusieurs centaines sont assez rustiques pour être cultivées à l’extérieur et toute l’année dans la plupart des régions de France.

D’autres plantes grasses bien connues sont les agaves et les aloès. Les agaves comme les cactus sont originaires du continent américain. Les aloès qui leur ressemblent beaucoup proviennent d’Afrique et du Moyen-Orient. L’Île de Madagascar est particulièrement riche en espèces d’aloès et d’autres plantes grasses.

Pourquoi planter des plantes grasses ?

Ces plantes originaires des régions désertiques et arides s’accommodent de peu de soin. Faciles à entretenir, elles sont naturellement adaptées à survivre avec peu de précipitations. Ainsi si vous vivez dans une région ou les étés sont secs et où la sécheresse dure plusieurs mois, les plantes grasses répondront parfaitement bien à ces contraintes. Les paysagistes et les jardiniers du midi de la France ne s’y trompent pas. Ils plantent souvent des plantes grasses dans les jardins. Ces végétaux s’y plaisent suffisamment pour se naturaliser en quelques endroits et en particulier sur la Côte d’Azur.

Les plantes grasses permettent aussi de créer des aménagements paysagers attractifs dans d’autres régions de France. On peut planter des cactus dans le nord-est ou le sud-ouest. Ils apprécieront les étés chauds de ces régions.

Il n’est pas indispensable d’avoir un grand jardin pour cultiver des plantes grasses. De petites espèces s’adaptent au manque de place. On peut aussi recevoir ces mini-cactus dans des pots et les placer sur le rebord d’une fenêtre. Une rocaille apporte un plus, même pour de petites surfaces, mais peut aussi couvrir de grands espaces. Il ne faudra pas négliger l’apport de pierres et de cailloux pour créer un décor minéral, qui rappellera l’habitat d’origine de ces plantes exotiques.

On retrouve souvent des plantes grasses dans les jardineries et chez les fleuristes. Et les prix des petits exemplaires sont très abordables. On peut constituer une petite collection avec quelques dizaines d’euros. Mais si vous souhaitez gagner du temps et acheter des plantes plus grosses le budget peut dépasser plusieurs centaines d’euros.

Quelles sont les espèces à choisir ?

La plupart des problèmes de culture surviennent avec des plantes qui ne sont pas adaptées à son climat. Il faut prendre le temps de bien s’informer sur les températures minimales qui peuvent survenir en hiver. Il faut aussi se rappeler que certains hivers sont beaucoup plus froids que d’autres. Bien que le réchauffement climatique soit une évidence, des vagues de froid peuvent toujours se produire. On a donc intérêt à choisir les plantes de son jardin sur des critères d’exigence maximale.

Les agaves sont des succulentes très robustes qui se plaisent dans le midi de la France. Source : Pixabay.

Si vous habitez dans le nord de la France, nous vous conseillons de vous orienter vers les plantes suivantes :

  • Yucca rostrata et Yucca linearifolia
  • Agave neomexicana
  • Opuntia et Cylindropuntia
  • Sedum

La plupart de ces espèces peuvent endurer des températures inférieures à -10°C. Elles survivront à plusieurs jours sans dégel. Leur seul besoin est d’être planté sur un terrain bien préparé et bien exposé.

Les habitants du sud-est de la France auront un choix plus important. Mais il faudra être bien situé – au plus proche de la Mer Méditerranée – pour accueillir sans risque les coussins de belle-mère et les euphorbes géantes. Car ces espèces ne supportent pas bien le gel et risquent de disparaître après un coup de froid trop vif.

Comment prendre soin de ses succulentes ?

La culture des plantes grasses est très facile. Il faut simplement respecter quelques précautions. Le succès dépend de l’espèce choisie et du mode de plantation.

Une exposition lumineuse

Les plantes succulentes ont pour a plupart besoin d’une situation lumineuse. Si votre jardin se trouve dans le nord de la France, il est conseillé de les installer en plein soleil. Si vous vous trouvez au sud de la Loire, vous pouvez aussi les planter en situation dégagée partout où vous avez de la luminosité. En fait, quelle que soit votre région, choisissez un emplacement qui ne se trouve pas sous les arbres. Les plantes n’apprécient pas l’ombre et encore moins la concurrence des racines des grands arbres.

Un sol bien drainé

La clé du succès pour cultiver à l’extérieur des plantes grasses est de bien préparer le substrat, c’est-à-dire le sol dans lequel elles seront plantées. Les plantes grasses sont assez peu sensible au calcaire. Par contre, elles ne supportent pas l’excès d’humidité qui est à l’origine de la pourriture des racines. Le sol doit être parfaitement drainant. La création de rocailles et l’incorporation au sol de graviers et de pouzzolane permet d’améliorer le drainage.

Ni engrais ni arrosage

Les plantes grasses – si elles sont cultivées en pleine terre – n’ont pas besoin de recevoir de l’engrais à la plantation ou tous les ans. Il est inutile d’ajouter du terreau durant la plantation. La terre de jardin convient parfaitement. Ces végétaux sont adaptés aux sols pauvres en éléments nutritifs. Il ne faut pas planter de gazon ou d’autres plantes basses ou rampantes au même endroit que vos plantations de succulentes. Il est important que le sol soit désherbé et qu’il sèche rapidement.

Les plantes grasses survivent à la sécheresse. Et il est inutile de les arroser après leur plantation. Par contre et si vous en avez la possibilité, vous pouvez les arroser deux fois par mois en été. Ou bien davantage. La règle pour l’arrosage des plantes succulentes et de laisser le sol sécher entre deux apports d’eau. Mais les apports devront être importants pour que l’eau s’infiltre bien en profondeur.

Si vous ne pouvez pas les arroser en été, ce n’est pas grave. Les plantes succulentes survivront sans vous. Il faut se rappeler qu’une plante grasse ne meure pas de sècheresse. Mais qu’elle peut mourir de recevoir trop d’arrosages. Mieux vaut peu que trop !

Pour en savoir plus sur les cactus

Si vous souhaitez en savoir davantage sur les plantes succulentes et leur culture en extérieur, mais aussi à l’intérieur ou en véranda, consultez la page https://succulentes.net/culture-entretien-des-plantes-succulentes/

Nous espérons que cette découverte ou redécouverte des plantes grasses vous aura donné l’envie de les accueillir dans votre jardin. Nous vous souhaitez bon jardinage !